Lien vers le site internet de l'Organisation internationale de la Francophonie. Lien vers le site internet de l'Organisation internationale de la Francophonie. Lien vers le site internet de l'Organisation internationale de la Francophonie.
Profil
À propos de l'IFDD
Organigramme
Nouvelles
Actions de l'IFDD à travers le monde
Réalisations
Emplois
Conseil d'orientation
Statuts de l'IFDD
 

 Écrivez-nous
 Plan du site
Accueil : Profil : Nouvelles : Concertation francophone en marge de la CdP 12 sur la lutte contre la désertification
Concertation francophone en marge de la CdP 12 sur la lutte contre la désertification

                cdp12_ankara2015_400

                 Mme Monique Barbut, Secrétaire exécutive de la Convention durant son intervention

Plusieurs hautes personnalités, chefs de délégation, délégués et représentants d'organisations de la société civile se sont rencontrés le lundi 19 octobre 2015 à Ankara (Turquie) en marge de la 12ème session de la Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification. C'était à l'occasion de la concertation francophone organisée par l'Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD), organe subsidiaire de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

           vue_participants4_400 

              Vue partielle des participants à la concertation francophone

A cette concertation, présidée par le Sénégal, Président de la Conférence ministérielle de la Francophonie, il s'est agi pour les participants de discuter et de partager les expériences autour du thème « Comment faire de la lutte contre les changements climatiques et des Objectifs de développement durable (ODD) des leviers pour la préservation des terres ». Le contexte s'y prêtait, surtout quelques semaines après l'adoption des ODD et un mois avant la Conférence des Nations Unies sur le climat de Paris.

         presedium_ankara_400

De gauche à droite: M. Moustapha Mbacké (Ambassadeur du Sénégal en Turquie), M. Arona Soumaré (Spécialiste de programme à l'IFDD)  et Xavier Sticker (Chef de la délégation française)

A l'ouverture des travaux, M. Arona Soumaré, Spécialiste de programme à l'IFDD, au nom du Directeur de l'Institut, a souhaité la bienvenue au public francophone mobilisé à cette occasion tout en leur souhaitant de fructueux échanges.

A sa suite, Mme Monique Barbut, Secrétaire exécutive de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification, dans son propos introductif, a souligné la nécessité d'une démarche synergique pour la mise en œuvre du nouvel Agenda de développement durable et des différents accords multilatéraux  sur l'environnement. Pour elle, « l'avantage comparatif des terres réside dans le fait que leur pertinence soit reconnue dans le cadre du débat sur la lutte contre les changements climatiques ». Elle indiquera par ailleurs, que la Neutralité en matière de dégradation des terres est un espoir pour l'atténuation et la résilience face aux changements climatiques, mais aussi pour assurer la sécurité alimentaire.

Son intervention sera suivie d'une série d'autres parmi lesquelles celles de M. Ibrahim Thiaw, Directeur exécutif adjoint du PNUE, M. Xavier Sticker, Chef de la délégation française, M. Markus Repnik, Directeur général du Mécanisme mondial de la Convention, M. Abdoulaye Dia, Secrétaire exécutif de l'Agence panafricaine de la Grande Muraille Verte, M. Jean-Marc Sinnassamy, Représentant du Fonds Mondial pour l'environnement (FEM), M.  Maxime Thibon, Représentant de l'Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS) et M. Patrice Burger, Représentant des Organisations de la société civile.

             vue_participants3_400

                             Vue partielle des participants à la concertation

Tous sont unanimes sur la nécessité de faire le lien entre les différents processus de développement durable. Ils s'accordent sur le fait que la gestion durable des terres doit figurer en bonne place dans la mise en œuvre de l'Agenda international de développement pour l'après 2015 et dans le futur accord climat. De plus, ils ont mentionné la Neutralité en matière de dégradation des Terres comme un élément important de conduite de l'action de la convention et également de connexion, avec des objectifs clairs et ciblés de gestion durable des terres.

A cet effet, ils ont convié la Francophonie à continuer de jouer son rôle en tant que communauté d'actions, et de garder à l'esprit que la gestion durable des terres dégradées  est au cœur des solutions du développement durable.

Rappelons que les travaux de cette concertation francophone ont été sous la présidence de M. Moustapha Mbacké, Ambassadeur du Sénégal en Turquie.



:: haut de la page
 
:: IFDD

Profil | Domaines d'intervention | Réseaux | Documentaires | Agenda


56, RUE SAINT-PIERRE - 3e étage - QUÉBEC G1K 4A1 CANADA TÉL. 1 418 692 5727
TÉLÉCOPIE 1 418 692 5644 COURRIEL ifdd@francophonie.org
© Organisation internationale de la Francophonie.

Site conçu et réalisé par