Lien vers le site internet de l'Organisation internationale de la Francophonie. Lien vers le site internet de l'Organisation internationale de la Francophonie. Lien vers le site internet de l'Organisation internationale de la Francophonie.

Accueil : Programmation : Programme : Projet : Activité : Opération

[+] Pour en savoir plus sur la programmation de l'IFDD relative à cette opération

Évènement spécial de l'IEPF au Congrès de l'ACFAS 2009 " Forêts, développement durable et changements climatiques: la recherche peut-elle aider les pays moins avancés (PMA)? "

Dernière mise-à-jour: 8 avril 2009

Début de l'opération : 12 mai 2009
Fin de l'opération : 13 mai 2009
Lieu de l'opération : Ottawa [Canada]
Responsable de l'opération : CHAFIL, Rajae

Description

L'évènement spécial sur le thème « Forêts, développement durable et changements climatiques : la recherche peut-elle aider les pays moins avancés (PMA)? », organisé par l'Institut de l'énergie et de l'environnement de la Francophonie (IEPF), organe subsidiaire de l'Organisation internationale de la Francophonie, dans le cadre du 77ème Congrès de l'ACFAS, tentera de répondre à cette question.

L'activité portera sur le nouveau mécanisme mis au point dans le cadre des négociations sur les changements climatiques pour Réduire les Émissions dues à la Déforestation et à la Dégradation des forêts (REDD). Elle s'intéressera au rôle que peut jouer la recherche, au Nord comme au Sud, dans la maîtrise de ce concept et son extension à toutes les forêts, tropicales humides et denses, sèches et dégradées et à la création de nouvelles forêts, faisant ainsi de ce nouveau mécanisme, un instrument de développement durable dont tous les PMA, ceux du Sahel notamment, pourraient tirer avantage.

Des experts des pays francophones du Nord et du Sud, spécialistes dans le domaine des changements climatiques et de la gestion des forêts, participeront à l'animation de cette journée

L'Institut a demandé la collaboration de la Chaire d'intervention et de recherche en éco-conseil de l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) pour préparer le programme final ainsi que les actes de cet événement spécial.

Cette manifestation aura lieu le 12 mai 2009 à l'Université d'Ottawa, au pavillon STE, salle STE-J0106 et sera suivi d'un cocktail au STE-Atrium. Par ailleurs, l'IEPF tiendra un kiosque au pavillon Desmarais, emplacement DMS110. (Voir la carte du campus, en cliquant ici)  

Pour participer à l'événement spécial de l'IEPF, inscrivez-vous au 77ème Congrès de l'ACFAS en cliquant ici.

Partenaires

Partenaires institutionnels :

Le contexte

La négociation d'un accord post 2012 pour la mise en oeuvre de la CCNUCC devrait théoriquement se compléter cet automne. Cet accord devra relever plusieurs défis, dont celui de donner accès au marché du carbone à un plus large éventail d'acteurs. Parmi ceux-ci, on devrait prioriser les pays en développement les moins avancés (PMA) qui ne pourront pas profiter du mécanisme de développement propre (MDP) pendant la période de référence 2008-2012. La venue des crédits pour la déforestation évitée (REDD) représente à cet égard un nouvel espoir, à condition de pouvoir satisfaire les exigences de qualité du marché du carbone. Le programme REDD vise à équilibrer la balance économique en faveur de la gestion durable des forêts afin que leur biens et services économiques, environnementaux et sociaux bénéficient aux pays, aux communautés et aux utilisateurs des forêts tout en contribuant aux réductions importantes des émissions de gaz à effet de serre. Cette initiative est, pour le moment, limitée aux pays disposant de forêts tropicales humides et denses. Plusieurs PMA situés en zone plus sèche ne pourront pas bénéficier du REDD dans sa forme actuelle. Pourtant, les forêts sèches, les forêts dégradées et la création de nouvelles forêts peuvent aussi contribuer à la lutte contre les changements climatiques. Il faut pour cela pouvoir y mesurer le carbone existant, établir un scénario de référence et quantifier les effets des projets tout en donnant une assurance de leur permanence. Des recherches faites aussi bien dans le Nord que dans le Sud démontrent qu'on peut comptabiliser des absorptions significatives de CO2 dans ces zones et dans tout produit du bois. Ces recherches peuvent-elles aider les PMA à améliorer leur accès au marché du carbone à court terme? Quels mécanismes de coopération pourraient permettre à ces recherches d'influencer le processus en cours au niveau international? Avec quels types de partenariats?

56, RUE SAINT-PIERRE - 3e étage - QUÉBEC G1K 4A1 CANADA TÉLÉPHONE 1 418 692 5727
TÉLÉCOPIE 1 418 692 5644 COURRIEL ifdd@francophonie.org
© Organisation internationale de la Francophonie.